loading in progress
chargement en cours

L_ame_des_poètes_Charles_Trenet

« Lorsque je suis heureux,
Muse, tu m’abandonnes… »
Mes poèmes, tous des sonnets parnassiens, ont pour la plupart été écrits dans des moments de tristesse. Ils m’ont aidé à surmonter ces étapes difficiles, mais nécessaires.

Nuit en mer13 juin 1985
L’amour et la mort7 mai 2000
Silences24 juin 2000
Chamonix9 septembre 2000
Feuilles mortes1er janvier 2001
Deuil9 février 2001
Prémisses12 avril 2001
Miroirs18 juin 2001
Noir diamant30 mars 2002
Cyclades31 mai 2002
Espérance Trebuchet18 avril 2003
Bouteille à la mer28 septembre 2017